L’audit énergétique est reporté !

Publié le 12 Septembre 2022

Coup de théâtre pour l’audit énergétique ! Le nouveau diagnostic qui devait être obligatoire à compter du 1er septembre 2022, pour la vente d’un bien immobilier énergivore, sera finalement reporté à l’année prochaine. Un soulagement pour les propriétaires qui désirent vendre leur logement classé F ou G à l’automne… En effet, cette annonce du Gouvernement leur permettra de réaliser quelques économies. Explications !


Un report prévu pour le 1er avril 2023

C’est officiel ! Le Gouvernement a annoncé que l’audit énergétique ne sera finalement pas obligatoire pour vendre une maison ou un immeuble classé F ou G au diagnostic de performance énergétique, à partir 1er septembre 2022. C’est une bonne nouvelle pour les propriétaires qui souhaitent se séparer d’un bien immobilier mal isolé à l’automne prochain. Ils pourront ainsi économiser de 500 euros à 1.000 euros puisqu’ils ne devront plus financer ce diagnostic. Cependant, le répit devrait être de courte durée. En effet, l’audit énergétique qui devait accompagner le DPE (diagnostic de performance énergétique) pour les passoires thermiques sera finalement reporté au 1er avril 2023, c’est-à-dire de seulement quelques mois selon Olivier Klein, le ministre du Logement. 


Audit énergétique : les professionnels ne sont pas prêts

La raison de ce report est simple d’après le journal Les Echos. Un décret serait actuellement en cours de préparation par le Gouvernement. Il serait réalisé pour accompagner les professionnels du diagnostic qui assurent ne pas être prêts pour effectuer des audits énergétiques au 1er septembre. Plus précisément, il s’agit de la trame du futur audit énergétique qui n’est pas terminée. Elle bloque à son tour les éditeurs des logiciels et sans le logiciel, réaliser un audit énergétique est impossible et pourrait bien bloquer les transactions immobilières. « Nous voulons l'installer dans les meilleures conditions afin que le futur acquéreur dispose d'un audit complet et de qualité. C'est pourquoi nous proposons de reporter son entrée en vigueur au 1er avril 2023 », a précisé le ministre du Logement.

« Retour aux actualités
Nos autres diagnostics
Amiante
Plomb
Gaz
DPE
Électricité
Termites
ERP
Loi Carrez
Loi Boutin