Vente immobilière : la facture pour les diagnostics augmentera dès septembre

Publié le 12 Juillet 2022

Pour vendre un bien immobilier, le propriétaire bailleur doit faire établir plusieurs documents à remettre au nouvel acquéreur le jour de la signature de la vente. Les diagnostics obligatoires coûteront un petit billet au propriétaire actuel. Néanmoins, la facture devrait augmenter considérablement, dès le mois de septembre, avec l’ajout de l’audit énergétique à la liste des documents à fournir. Faisons le point !

Le nouvel audit énergétique pourrait coûter jusqu’à 1.000 euros

Dès le 1er septembre prochain, les propriétaires qui souhaitent vendre un bien immobilier considéré comme une passoire thermique devront faire réaliser un audit énergétique. Ce dernier sera obligatoire si le logement est classé F ou G par le diagnostic de performance énergétique (DPE). Il s’appliquera aussi bien aux maisons qu’aux appartements puisqu’il servira à lister avec précision les défauts d’isolation du bien, mais aussi à apporter des solutions au futur propriétaire pour améliorer les performances énergétiques du logement. Cependant, ce nouveau document à faire établir par un diagnostiqueur professionnel devrait coûter bien plus cher que les autres types de diagnostics obligatoires. En effet, la directrice stratégie d’Effy, Audrey Zermati, a estimé le prix entre 800 euros et 1.000 euros. Quant à la directrice générale du site internet pap.fr, Laetitia Caron, elle a estimé son coût à 550 euros environ. Un dernier prix plus intéressant, mais qui reste malgré tout bien plus élevé que les autres documents obligatoires dans le cadre d’une vente immobilière. 

L’Etat peut prendre en charge une partie du coût de l’audit énergétique

Bonne nouvelle, l’aide de l’État MaPrimeRénov peut prendre en charge une partie, et éventuellement la totalité du prix de l’audit énergétique. Le propriétaire devra être éligible au dispositif en remplissant les conditions. Le montant de l’aide pourra aller jusqu’à 500 euros.

Les autres diagnostics obligatoires coûtent beaucoup moins cher

En comparaison avec le prix du nouvel audit énergétique, il est important de noter que le coût des divers diagnostics obligatoires pour la vente d’un bien immobilier est beaucoup moins élevé. En effet, le DPE coûte approximativement entre 100 euros et 250 euros d’après l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). Le prix d’un diagnostic amiante est compris entre 100 euros et 150 euros. Enfin, les autres diagnostics (électricité, gaz, termites, plomb, etc.) affichent un prix à partir de 55 euros selon l’entreprise sollicitée et le secteur géographique. 

« Retour aux actualités
Nos autres diagnostics
Amiante
Plomb
Gaz
DPE
Électricité
Termites
ERP
Loi Carrez
Loi Boutin